L'aquaculture française est une petite filière, mais elle est pleinement engagée dans la recherche de la qualité.
Elle compte 550 sites, soit environ 400 entreprises. Elle représente, avec la filière étang, environ 2 500 emplois directs et 10 000 emplois indirects, pour un chiffre d'affaires de 260 millions d'euros HT, soit 35 % de la valeur des débarquements de poissons frais dans les criées françaises. La salmoniculture d'eau douce produit 37 400 tonnes par an (Truite) et la pisciculture marine et nouvelle produit 8 570 tonnes par an (Bar, Daurade, Esturgeon, Maigre, Saumon et Turbot).